lundi 30 novembre 2009

Un suintement




Odilon redon





Il y a dans le fond de l'air
Un vague à l'âme qui suinte
Des bruits endormis


Désarticulé dans un no man's land
Il erre dans un blanc halluciné
un espoir en requête

Il s'harnache dans la fragilité
De ce qui est entre deux moi

Toujours s'élancer pour briser
Le rebond audacieux de ce qui
Pleure au fond de ce blanc

Les mains pour broyer
ces éclats remplient de moi.
Enlever une à une les chapes de plomb
Infiltrées dans tous les nous

En dedans ,tremblent des attentes d'enfants

14 commentaires:

Myel a dit…

Les mains, le moi, l'entre deux moi et ces attentes 'enfants...c'est bien tricoté tout ça !

noèse cogite a dit…

Merci myel..ça tient au moins au chaud:)

Sophie and la family a dit…

tu vas bien toi?

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

tu es déjà super bien entourée là Noèse, entre Sophie et Myel...

je dirai comme Sophie . tu vas bien ?
en attendant ta réponse, je glisse mes deux mains entre les tiennes...çà tient chaud aussi
tendresse

noèse cogite a dit…

Merci nanou..tellement triste tout cet océan qui ns sépare:)

Ile Eniger a dit…

"De ce qui est entre deux moi", cette belle phrase me semble l'axe du poème. Elle porte toute sa réflexion et son émotion.

noèse cogite a dit…

Merci pou votre visite Ile..et vs avez bien raison:)
Entre les 2 moi et il y a beaucoup d'attentes..bcp de rêve et bcp de temps qui s'écoulent à croire.

lucia mel a dit…

Odilon Redon... et rien que son nom nous fait rêver... à d'autres que nous.

Rackham Le Rouge a dit…

Un peu de poésie que je lis dans mon hamac. C'est joli, merci Noèse...

Besos
Jack

.:: Karine ::. a dit…

moi ce sont les derniers mots que j'aime :

"En dedans ,tremblent des attentes d'enfants"

parce que nous avons souvent en nous des attentes d'enfants même si nous sommes adultes, même si nous grandissons et heureusement !

juste le titre, il manque un "n" n'est -ce pas ?!

bisou tendresse noèse

noèse cogite a dit…

merci de tous vos mots et de votre présence bienfaisante:)

Nate Fishturn a dit…

Tourbillon tiens
J'ai pris le 12 de réflexion
Elle te les retourne tous
Il banque à la pièce
C'est du poison
Cocotte vengeur
et Brute raisonnable
C'est un choc
Un claquement de langue
Et tous les esprits à l'envers
Instinct pur ni mâle ni femelle
Non de foutre !
Mais quel drôle de modèle
Aaah mais c'est qu'il est artiste quand même
Fou donc à sa façon
Trinquons donc
En lignes d'urgences
Gamins qui se relouchent.

noèse cogite a dit…

Passé vous dire quelques mots..courage:)

Tifenn a dit…

Heureusement les attentes d'enfants...