dimanche 28 février 2010

Le regard




Le bruit que fait la trahison est blanc
L'espace-temps se rétrécit jusqu'à devenir un souffle
Le regard se cache dans les petits bruits
Les pas s'effleurent et mettent de la distance dans la peine

La foi est morte crucifiée
L'indifférence arraisonne ce qui reste

La fuite de l'intérieur se poursuit
La liberté se traduit par non
De moi à moi.

19 commentaires:

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Noèse, chère Noèse

je ne sais à qui tu t'adresse, si c'est personnel ou juste une réflexion

je viens juste d'écrire ailleurs...avant de découvrir ton nouveau post


et tu sais que la trahison est un sujet crucial pour moi

tu vois je suis heureuse , si heureuse en Guyane, et pourtant quand je suis passée en voiture hier devant notre ancienne socité ou la trahison de notre fils adoptif a été un tel coup de poignard dans le os, tout est revenu en surface, la douleur est restée intacte quand on croit qu'elle s'est éloignée

la trahison elle est là elle attend son heure la trahison...

Noèse, en réalité j'ai cru avoir de vraies amies sur blogs, j'ai cru qu'on pouvait livrer une part profonde de soi même et trouver de la compréhension...il y a en réalité bcp de voyeurisme et d'amitié facile et fragile qui se défond si vite, on t'aime puis on te déteste..

Noèse dans le fond, à part dans la vraie vie, personne ne connait personne, j'en suis à cette réflexion qui m'a conduite trop fort dans la dépression...
vivre çà je vais finir en douceur sur MA GUYANE CE MOIS CI et puis touten douceur aussi je dsparaitrai pour de bon,...restera les mails pour ceux qui voudront continuer la conversation

je suis "empreinte de ce post" ce soir je t'embrasse de tout mon coeur


Trahison aussi quelque part...et surtout jugement ...et sentence qui se transmet d'un blog à l'autre et tu reste là, seule avec la souffrance

je ne veux plus

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

pardonne moi les fautes ce sont mes doigts qui n'appuient pas assez forts sur chaque touche de ce petit clavier...

re bisou

tu sais Bérénice me manque aussi bcp

noèse cogite a dit…

Le blog est univers d'échange,d'idée et d'affinité.La distance géographique empêche de créer des liens physiques.
Mais les mots peuvent servir à rapprocher les bloggeurs:)
Merci pour ton passage qui est toujours apprécié Clara:)

La trahison est infiniment insidieuse..sans avoir d'attente réelle , on se sent trahis parce que les choses changent,,parce que dès la base on n'a pas rencontré les bonnes personnes et qu'on s'est enlisé dans des relations qui sont devenues peu à peu des pièges.

J'aimerais aujourd'hui me retirer sur la pointe des pieds.:)

lucia mel a dit…

essayer de ne pas se trahir soi-même, ne pas attendre... trop... des autres. Les blogs ont cela d'intéressant qu'ils exacerbent certains sentiments : l'enthousiasme, les compliments, l'affection, la sympathie et la répulsion (ou l'antipathie). On est blessé par un mot, qu'on interprète mal bien souvent, on est transporté par un compliment, une gentillesse (dont on ne peut vraiment savoir si elle s'adresse à celui/celle que nous sommes ou à une certaine image de nous). Les blogs sont un jeu... créatif, et jeu de rôles parfois.

Etre trahi(e), il n'est plus grande leçon dans la vie, car c'est à partir de ce néant que tout se reconstruit.

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

Lucia Myel c'est vrai ce que tu dis mais parfois on réalise qu l'on est pas fait pour çà...moi j'avais cet immense désir de partager mon amour de la Guyane de publier de jolies photos de créer des montages...

puis je me suis attachée, je ne jouais pas de rôle j'ai été moi même avec qualités er défauts, contradictons parfois...mais toujours sincères...et j'ai payé cher !!!

alors qu'apporte vraiment les blogs si bcp ne jouent qu'ueu de rôle ?

et bien sans doute au moins une jolie amitié qui dure comme je l'avais avec ma chère Noèse pas vrai Noèse ?

oui on se reconstruit après une trahison, mais à quel prix !!!

allez je vous envoie des bisous pleins de chaleur de la Guyane

Noèse ne rate pas mes masques si colorés...ce seront mes derniers sreportage sur ma chère Guyane

noèse cogite a dit…

LM comment se reconstruire?


Nanou..j'y vais !!!

Myel a dit…

J'avais cru laissé ici une petite réflexion, trace de mon passage étonnée du ton de la maitresse de céans...mais non ! fausse manip peut-être. Que d'interrogations et de ressenti sur la toile en ce moment.

Anonyme a dit…

Lucie nous invite le 7 mars au cinéma dont je t'ai parlé pour aller assister à une soirée des Oscars :)
Tu as encore des vrais amis:)
Tu peux inviter Martin si tu veux!
Ciao ciao

Lôlà a dit…

Tout est affaire de soi à soi, à faire. Rien n'est à attendre des autres. L'illusion qu'on porte nous déporte. Mais il faut garder un grain de naïveté, le grain sur la langue, plusieurs fois a tourné..Oui Tourné, é.

lucia mel a dit…

@Nanou : écrire un blog... est une chose (un peu s'écrire à soi-même, avec des gens qui écoutent/regardent/lisent), avoir des amitiés bloguesques est une autre chose : beaucoup de rêves, quelques musiques, quelques approximations... et de grandes sincérités.

Dis-toi qu'on n'est trahi que par soi-même...

L'autre ne peut te trahir qu'à l'endroit où tu ne te ne t'aimais pas, à l'endroit où tu doutais, à l'endroit où tu étais faible...

Aime-toi, toi-même, avant de bloguer... ;-)))

noèse cogite a dit…

Lucia Mel a bien raison..des affinités se tissent, des tendresses se créent et c'est déjà bcp:)

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

c'est bien pour cela que je reviens te donner ce jour un bisou de Guyane chargé de tendresse et d'amitié

Lucia Miel non pas là ou je ne m'aimais pas...mais là ou j'étais fragile oui et ou j'ai cru possible de me confier à une personne qui se disait mon amie depuis des mois et en qui j'ai cru avoir confiance....et c'est là que c'est douloureux...

ce n'était qu'une fausse amitié d'un côté...et je ne suis pas d'accord avec toi sur : on ne peut être trahi que par soi même !
mais on pourrait en disserter des heures, ce serait passionnant
je t'embrasse j'aime tes comms L.M


et encore plein de pensées fleuries chère Noèse

Rackham Le Rouge a dit…

Tu parles de trahir quelqu'un ?
Oui, malgré la volonté on ne peut jamais dire qu'on est toujours blanc comme neige...
Mais enfin, on sait si on est un salaud ou pas.
Et pourquoi.

J'aime bien tes poèmes, Noèse !
Besos
Jack

Nefertiti a dit…

ta photo est vraiment tres forte et donne bcp de poids a ton texte...

prends soins de toi..

noèse cogite a dit…

Merci Neneferti de tes mots

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

un besoin de venir te faire un énorme bisou

après le dernier post de Serge et celui de Sophie, et leurs comms désabusés...on a plus trop envie de blogger, et l'impression que tout fout le camp et tout le monde s'en fout

je vais très bien au moral, le physique c'est plus dur

j'espère que chez toi et ta famille tout va pour le mieux
je ne t'oublie jamais Noèse, ni Bérénice, et tous mes préférés ont déserté alors ....

Serge a dit : illusions !!
de l'amitié aussi alors entre nous ???
j'aime pas ces mots là !

Marie a dit…

Coucou ,
Il y avait longtemps que je n'étais pas venue chez toi , mais où es-t ? Qu'escalades-tu ?
La trahison est un poison , il est ce venin qui engorge et que l'on peut cracher à temps ( bien évidemment on ne sait pas quand ! ) Depuis bien longtemps , j'ai essayé de contourner les chaises , et je préfère contempler ... La vie est suffisamment difficile pour ne pas s'encombrer des faux semblants !
Alors j'avance encore et en corps ;o)
Il y a tellement de personnes trésor ici et là ...
J'espère surtout que tu vas bien ...
Douce fin de journée ...
Pensées amicales et peut-être à bientôt ;o)

noèse cogite a dit…

Merci pour vos visites nanou et marie..pensée amicale !

alterdom a dit…

Magnifique,
des mots aux images,
j'aime votre hyper sensibilité et grande combativité,
à fleur de vide, Noèse;
vous n'avez pas choisi ce sport passion par hasard et ce que vous dites de l'écriture le confirme;
Grosses bises de Montpellier