lundi 18 avril 2011

wajdi mouawad ......... un ami de trop






En ce moment au Québec une réflexion est commencée sur le pardon accordé à un homme qui tue une femme en la battant à mort.

Est-ce que, après avoir fait 4 ans de prison (donc la moitié de sa peine)...Cantat redevient un homme comme les autres, mais surtout un artiste comme les autres?

Au Québec ,Cantat a été invité par Wajdi mouawad a collaborer à une de ses pièces de théâtre


Il s explique ds cette lettre à sa fille
http://www.ledevoir.com/culture/theatre/321334/aimee-ma-petite-cherie

Une femme de la compagnie de théâtre a été la seule à en défendre l'idée..lorraine pintal. Mr Mouawad l'a laissée seule dans toute cette tempête.....son silence a été très lourd


Un débat se poursuit depuis lors dans le journal Le Devoir ( entre autre).


Ma réponse à mr Mouawad





L'art: défricher le consensuel


J'aimais Marie Trintignant. J'aimais sa luminosité, sa chaleur , sa façon de vivre l'art , de défricher le consensuel....

Il faut comprendre la violence amoureuse pour comprendre qu'il ne l'a pas tuée par amour. Battre une femme jusqu'à l'a faire mourir..ce n est pas de l'amour. C'est de la violence,,,un pouvoir que se donne l'homme sur la femme...sa force.
Lorsque l'on connait un peu la violence amoureuse,,on SAIT que ce ne devait pas être la première fois qu'il l'a battait.

Toute cette violence faite à un être par n'importe qui est immonde..
S'il avait battu à mort un enfant ..seriez-vs toujours à ses côtés?
Il semble qu'il ait payé sa 'dette' à la société...est-ce que cela en fait un être fréquentable? je ne le crois pas,,


Vs qui aimez les tragédies, les moments de grandes souffrances humaines..c est bien l'empathie..essayer de vs mettre dans la peau de Marie qui recevait les coups, sa peur de mourir,,,tiens si c'était votre fille?
Si cela avait été la mienne...la justice des hommes...cela n'aurait pas été suffisant.

On dit que vs avez gardé le silence pour laisser retomber la poussière.
Je dis plutôt que vs avez laisser une femme seule à la barre, seule face à la tempête...je comprend maintenant que vs soyez ami de mr Cantat.

10 commentaires:

Rackham Le Rouge a dit…

Je suis d'accord avec ta réponse, Noèse. Ce monsieur a surfé sur un vent de démagogie ou peut-être est-il misogyne. Ou con. Bref, de toutes façons, je me fous de ces malfaisants.
Et faire du théâtre n'est pas en soi un signe d'intelligence.

Besos Noèse, t'es une pirate aussi toi ! ♥

lucia mel a dit…

il devait aussi passer à Avignon (il se recycle dans le théâtre...), Jean-Louis Trintignant a protesté : "l'homme que je déteste le plus au monde, celui qui a tué ma fille, au moins qu'il se fasse discret...". Du coup Cantat a renoncé à paraître.

Cet homme dont la "première" femme (celle qui était à ses côtés pour le soutenir, quand Marie est morte), s'est suicidée... à sa sortie de prison. Cet homme, non, ne me semble pas tout à fait... fréquentable. Le mot que je dois taper pour enregistrer le message est "gredi", on dira qu'il est pour le moins un gredin ! et, pour sûr, un avaleur de lumière.

noèse cogite a dit…

Vos réponses me font voir que je ne suis pas seule à penser en ce sens:)
merci Rackham pour ce jolie compliment!!

LM avaleur de lumière me touche..2 mots pour dire que cet homme a détruit une vie et celles qui étaient en orbites à ses côtés:)

NanouB973 a dit…

j'ai tout lu, depuis le temps très long ou tu n'as pas publié....

tu as dit souvent qu etu m'estimais, je crois que Jack aussi... il me semble
tu sais combien je t'estime aussi...
mais sur ce sujet , je me tairai
je suis Borderline, j'ai connu la violence, la mienne ....!
tu sais que j'adore mon homme, à la folie...
et pourtant , il y eut des moments de ma vie ou la violence prenait le dessus... et pourtant je l'aimais, depuis toute petite , et sans doute jusqu'à ma mort

Alors je ne jugerai jamais Cantat, je réprouve vraiment son acte, je le hais, mais arrrêtons aussi de faire de Marie, que j'adorais ... une sainte, elle ne méritait pas cela, c'est horrible, mais n'en faisons pas une sainte

qui peut se permettre de juger tel ou tel acte... en tous cas, pas moi !

doux bisous Noèse...
qui aussi peut parler d'amitié, ceux qui nous la donnent pendant des mois, et nous laissent tomber d'un coup comme si nous n'étions déjà plus de ce monde ?
je ne peux partager des jugements aussi radicaux !
peut-être parce que j'ai trop été victime
ça m'a fait très plaisir de te revoir sur blog noèse ...

noèse cogite a dit…

Tu sais nanou je n en fais pas une sainte ,,seulement une victime,
je comprend très bien que cette maladie dont tu parles peut te faire agir d une certaine façon,,et avec violence.
je ne suis pas ici pour juger , mais transmettre mon malaise face cet homme ( ou tout autre) qui revient ds l espace publique comme si de rien n était..p-ê nanou,,,s il avait tué ma fille à coup de poing..même si je suis une femme
................................

J accepte très bien ton point de vue
amitié nanou
excuse moi pour mon absence,,je vais tenter d d être plus présente:)

Anonyme a dit…

Pour avoir subi cette violence là (enfin presque puisque je suis encore vivante) de mon premier mari, ce que je peux vous dire c'est que la société acccepte finalement très bien la violence d'un mari contre son épouse et finalement la mettrait facilement en accusation... Les torts doivent être partagés... elle est certainement responsable de quelque chose... La peur d'autres violences fait conseiller l'abstention dans" le porter plainte"...La peine de ce monsieur est bien douce comparée à l'acte d'interrompre une vie humaine et" le pardon" a bon dos...je pense qu'il pourrait avoir la délicatesse d'abandonner la scène et de refuser toute proposition en ce sens...mais les gens violents restent des gens primaires...et pleutres...

noèse cogite a dit…

bonjour anonyme:)
Je suis d accord qu il devrait se faire discret...un chanteur est une personne qui partage notre vie quotidienne, nos émotions....et notre 'morale' notre culture ce qui ns tisse ensemble,,,,,il n a plus cette place privilégié
Heureuse que vs ayez survécu à toute cette souffrance...bienvenue chez moi:)

NanouB973 a dit…

anonyme , vous avez raison, je dis que je ne juge pas, car malheureusement , mais dans d'autres circonstances, j'explique que j'ai pu parfois être dominée par des "pulsions, rares, mais violentes", mais n'ayant rien à voir puisqu'elles mettaient moi seule en danger, mais je suis c'accord avec Noes, oui, il a d'autres possibilités de travail donc il ne devrait pas se mettre à nouveau sur le devant de la scène ...

et je peux aisément comprendre ce que vous avez pu ressentir et félicitations de vous en être sortie
sincèrement
bisous à toi Noèse...

giulio a dit…

Rien n'excuse Cantat. Mais, franchement, Mesdames, n'y êtes-vous pas parfois pour quelque chose ? C'est (trop) souvent, tellement sexy, un homme violent.

Il est vrai qu'il peut jouer la comédie avant. Cependant, en l'observant pendant quelques mois, c'est toujours détectable en dépit de toutes les prévenances et les douceurs, la propension à la violence. Un demi siècle d'observation m'a permis de le constater et bien de femmes me l'ont confirmé.

Ceci n'est pas une vérité, mais mérite réflexion

noèse cogite a dit…

La question est: mérite-t-on de mourir parce que quelqu un a un jour perdu le contrôle de soi? À mon humble avis....non:)
par contre je suis tenté de dire que si ma fille unique avait été sa victime,,j'aurais certainement agis œil pour œil......moi-même j'aurais succombé à mon tour .....sage est mr Trintignant et sa femme ds cette hostoire