samedi 4 juin 2011

Le temps qu il fait




Une petite tiédeur s installe
On la sent qui se love
Elle cherche la quiétude

Elle nous regarde droit dans l'essentiel
Souligne les contours de ce que ns avions oubliés
Elle sourit doucement lorsque l'on baisse les yeux

Pendant que l'on cherchait à remplir, à transvider
les heures
Elle attendait que le vent se lève
Que les tourbillons s'endorment

Et sans avertissement , nous faisons face au temps qui passe
Ns devenons comptables: on compte les jours importants ceux qui restent
Ce qui a manqué, ce qui a compté
On compte ce que l'on voulait , ce qu'on a eu...
Vague , le regard qui scrute
On met de côté pour les jours creux, les moments doux, ceux qui
ont réconforté

L'urgence devient la référence
Elle hurle sur tout
L’hystérique du moment qui passe

50 ans déjà beaucoup ,mais si peu
On a le devoir de faire des comptes
Le regard droit, j’égraine le temps
Celui qui reste

7 commentaires:

Rackham Le Rouge a dit…

Bon Anniversaire Noèse !
Besosss ♥♥♥

lucia mel a dit…

oh, bon anniversaire ! je suis ton aînée d'un an, je me sens dans le même état d'esprit : la légèreté et la douceur de vie.

noèse cogite a dit…

merci!!
le temps va si vite,,et tant et tant à faire

Sophie and la family a dit…

Quel texte magnifique...Noese...on s en reparle de vive voix en Toscane :)
Ta twin

Nath a dit…

Je découvre votre endroit un dimanche matin !!! ainsi par hasard...après en avoir feuilleté quelques endroits, il s'installe en moi une envie de continuer...je vous dis donc à bientôt, et bonnes vacances !!

noèse cogite a dit…

merci nath pour votre passage dans ce toute partie de moi:)

NanouB a dit…

plus aucun écrit ici ! c'est dommage vraiment

je ne t'ai jamais oublié... et je t'embrasse fort, tout simplement
Nanou