jeudi 17 décembre 2009

tu haines





Ma fille m'a servi cette nouvelle expression.
Je l'ai trouvé fulgurante,
Plus que tu hais, tu méprises, l'intolérance,
tous les déferlements sur l'Autre
elle écorche la pensée pure
L'Humanité dans un coït interrompu



Tu haines donne dans l'explosion soudaine
de cette brûlure qui rend sourd
Le jugement devient servile
l'humanité en boule dans un coin.

Je me suis retrouvé dans cette sentence
Apostrophé par mes humeurs kamikazes
me suis demandé qui était l'adulte
que la haine avait outragé.

17 commentaires:

Helianthine a dit…

J'adore cette capacité des jeunes d'inventer de nouvelles fulgurantes façons d'exprimer les sentiments. Merci de nous le faire partager.

noèse cogite a dit…

Gentil de passer:)

Myel a dit…

Ils inventent ou réinventent. Les Kousins fachés ont chanté cette expression il y a longtemps, dommage qu'ils soient introuvables sue le net.

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

oh bienvenue au club de ces jeunes qui te balancent de telles choses à la figure, si sûrs d'eux...(ont-ils tjs tord?)
je m'en suis tant prix quand ma grande avait 17 ans...
et aujourd'hui c'est Allo Maman Bobo !!!
Tu haines !!! ouah...moi je pourrai répondre : oui, et même souvent !
mais toi je t'aime...

et au fait t'en avais après quoi pour mériter çà :-) ?

noèse cogite a dit…

Sur la route..je me transforme un peu:) !!
Nonou..je te souhaites un joyeux temps des fêtes
xxxxxx

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

oh la faute horrible : prix = pris !

je dois comprendre que tu t'es mise en rage sur la route c'est çà ???
Ma Noèse...moi aussi je te souhaite tout le meilleur pour ce fêtes et pour toujours d'ailleurs...et la santé pour vous tous et toutes...
comme j'aimerai passer une apm près de toi à papoter de tout de rien ...
et Bérénice...un rêve !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour et merci de ton passage.
Oui les jeunes faut pouvoir les suivre pas vident mais enfin
Passe de bonnes fêtes

Rackham Le Rouge a dit…

Dis moi qui tu haines, je te dirais qui tu êtes...^^

joli néologisme, ça me plait !
Sauf le sens, bien sûr...

Besos Noèse

noèse cogite a dit…

Merci de vos passages..tu êtes..j'adore

Ca†≈ a dit…

Ce que l'on déteste chez les autres renvoie à ce que nous n'aimons pas en nous.
Pfiou ! Quel boulot d'arriver à s'aimer suffisamment pour ne pas s'hainer...

noèse cogite a dit…

Oui..mais est-ce que tout est à jeter? est-ce qeu l,on n,a pas le droit de haïr?

helenablue a dit…

Savoureuse expression indded, et qui veut bien exprimer l'action et l'implication de celui qui hait...

noèse cogite a dit…

Bienvenue Helanablue chez moi:)

.:: Karine ::. a dit…

oui on a le droit de haïr puisque qu'on a le droit d'aimer avec passion ! les deux se rejoignent, la frontière n'est pas loin mais ta fille doit voyager encore un peu pour s'en apercevoir :-) et toi suivre ton chemin même s'il est parfois un peu rocailleux !
belle fêtes noèse et un bouquet de baisers !

noèse cogite a dit…

Merci Karine...effectivement les voyages..la plus belle ouverture sur les autres:)
Joyeux temps des fêtes!

lucia mel a dit…

je t'avais laissé un message... voici déjà quelque temps, mais il n'a pas été enregistré (parfois avec les "laissez votre code", "laissez votre identifiant", "laissez votre contrefaçon"... on se perd... et on est effacé), c'était pas très "gentil", ça parlait de la "haine utile", la haine quand on a été trahi(e), la haine quand on est trop exploité, humilié... quand ce qui reste pour dire qu'on existe, pour se défendre... ça n'est plus que ça... la haine. Bien sûr, elle n'est pas l'idéal, elle est parfois une marche sur le chemin de la vie.

noèse cogite a dit…

J'aime ta marche sur le chemin de la vie..c'est aussi salvateur...sans être négatif:)