mercredi 25 février 2009

Tant de temps






Il y a tant de temps
Il est une addition de moi dans vous
L'éternité pour un moment
La durée ,encastrée



Il y a le temps de Einstein
Le temps de Kundera
Le temps de Darwin
Celui des Dieux
Celui du temps des cerises
Le temps de toi.

Les émotions ,fabrique de temps
Vibrations de densité
Repère dans l'angoisse
Impossible de le confondre
Impossible de le synchroniser


Le temps impasse du souvenir
Il retient mais s'embrouille
Impalpable, inaliénable pur comme l'or


Le temps fige, fixe, efface, s'embusque,dénature.
C'est une addition de moments qui vivent toujours.
Le temps fait de nous des sabliers humains.

Est-ce que le temps est ce qui reste
Ou ce qui s'efface..
Demeure-t-il tout le temps?

Nous sommes le temps de quelqu'un
Aberration pour celui qui pense
Hérésie pour celui qui meurt

Une Aura qui brutalement dépèce notre entité
À la fin le temps nous évanouis dans la durée
Tant de temps pour un soupir de vie

15 commentaires:

Sophie and la family a dit…

Image
Notre corps qui veilli est l equivalent du sable qui s ecoule doucement dans le Grand sablier du temps
A tantot!
Ne pas oublier le renverse aux ananas:)

MARIE a dit…

Il y a tant et tant de temps pour dessiner , essayer , comprendre , attendre , souffrir , sourire , repartir ...
On se niche dans ton temps velouté pour offrir à ton temps ( t'en qu'à faire ) de belles passerelles que tu pourras franchir pour garder ton sourire en prenant ton temps doucement ...:)))

Douce soirée ...

Bérénice a dit…

Ah le temps ! Un de mes sujets favoris !
Pour cela Noèse je t'offre une citation :
"Le temps n'a qu'une réalité, celle de l'instant. Autrement dit, le temps est une réalité resserrée sur l'instant et suspendue entre deux néants."

Bisou

Bérénice a dit…

Mais il y avait aussi celle ci :
"Le temps passe. Et chaque fois qu'il y a du temps qui passe, il y a quelque chose qui s'efface."

noèse cogite a dit…

Merci de votre passage Bérénice et Marie. Le temps est pour moi le grand questionnement.
Amitié

walkingthedog a dit…

Noèse, je découvre ton billet.
Pour moi, comme écrit dans le mien, il devient aussi un combat.
Oui, prolongeons le, le temps de notre vie, le temps de l'amour, de l'amitié ..et de l'aventuuure..
Voilà que je chante maintenant..
continuons alors..
le temps passe et vient..
on est si bien..lalalala

tiens, voilà les paroles...

C'est le temps de l'amour
Le temps des copains
Et de l'aventure
Quand le temps va et vient
On ne pense à rien
Malgré ses blessures

Car le temps de l'amour
C'est long et c'est court
Ça dure toujours
On s'en souvient

On se dit qu'à vingt ans
On est le roi du monde
Et qu'éternellement
Il y aura dans nos yeux
Tout le ciel bleu

C'est le temps de l'amour
Le temps des copains
Et de l'aventure
Quand le temps va et vient
On ne pense à rien
Malgré ses blessures

Car le temps de l'amour
Ça vous met au cœur
Beaucoup de chaleur
Et de bonheur

Un beau jour c'est l'amour
Et le cœur bat plus vite
Car la vie suit son cours
Et l'on est tout heureux
D'être amoureux

C'est le temps de l'amour
Le temps des copains
Et de l'aventure
Quand le temps va et vient
On ne pense à rien
Malgré ses blessures

Car le temps de l'amour
C'est long et c'est court
Ça dure toujours
On s'en souvient

....bonne journée.

noèse cogite a dit…

Effectivement WG L'amour..c'est ce qui ns fait rester "jeune", vivant et passionné..C'est p-ê le remède au vieillissement.
Merci de ta visite:)

HelLutte a dit…

J'adore cette reflexion sur le temps!!!!!Merci Noèse!

Maud a dit…

Le temps... du haut de ma trentain à peine entamée je commence tout juste à y penser... Le temps qui passe pour l'instant m'agrée, car m'aide à me séparer de mes boulets... mais un jour, peut-être, on se rend compte que le temps qui passe ne revient plus... "dis, au moins le sais-tu, que tout le temps qui passe, ne se rattrape guère, que tout le temps qui passe, ne se rattrape plus..." Peut-être qu'au moins le savoir, c'est mieux l'utiliser ?

≈≈≈ a dit…

Puisque le temps n'est pas un allier, je porterai une montre arrêtée.
Le temps n'aura qu'à me suivre...

lucia mel a dit…

je viens de revoir ce si joli film, "Le papillon", avec Michel Serrault, il y dit cette profonde chose quand la petite fille lui annonce qu'en 2050 on vivra 150 ans : "ça ne changera rien, car la vie ce n'est qu'une seconde après l'autre, toc, toc...", car, lui expliquait-il auparavant, personne ne sait à quel moment il partira, dans une seconde peut-être. La plus belle réplique(celle que mon neveu a préférée): et comment est mort le capitaine Crochet ? en se grattant les couilles !!!

toutaubord a dit…

"Je voudrai quoiqu'il arrive profiter du temps, du temps qu'il me reste à vivre, tant de temps, si peu de temps" F. Bérenger

Anonyme a dit…

le temps des uns et le temps des autres
le tien le mien celui qu'on veut nôtre ...
Juste un epu de temps chère Noèse pour te dire que je vis t'écrire dès que possible par courriel et que tes mots d'amitié pour moi m'ont vraiment touchée
Bérénice Marie, Sophie, Wd et les autres un bisou ensoleillé.
Nanou

noèse cogite a dit…

QUe de belles visite set de belles réflexions sur l temps..je ne suis pas seul .
Nanou..j'ATTEND!!!encore du temps..:)

MARIE a dit…

J'ai le temps de passer pour te renvoyer des bisous soleil ... ;o)