mardi 30 juin 2009

Moi...je vais bien




Elle est devant moi souriante et se dévoile comme un levée de soleil.
Elle me regarde droit dans les yeux pour jauger mon émotion.
Je souris et ne montre rien de mon désarrois d'enfant.
On ne partagera comme d'habitude que le patiné .


Qu'est-ce qui est plus fort que le regard d'une mère?
Je suis en ce moment la fille de ma mère..rien d'autre.
Nous nous retrouvons où nous avions laissé notre relation ..il y a tant d'années.
Elle passe maintenant par-dessus, ces matins trop difficiles, pour faire encore de nous ses enfants.

Les années où je n'étais déjà plus qu'une femme,nous rattrapes
Et malgré mes 47 ans..j'aimerais qu'elle me prenne dans ses bras
pour me consoler de ce sourire un peu trop maquillé,
de ces petites rides qui l'a font si fragiles,
de cette force à bout de coeur, pour que je puisse baiser les yeux sans pleurer.

On joue à ne pas montrer que nous avons été happé par sa maladie..
Qui sera la meilleure..la mère...

Elle croit qu'en prenant toute la souffrance sur ses épaules si frêles
il n'y en aura plus pour nous...mauvais calcul..
Elle remplit l'air d'un triste chagrin.
Elle nous protège par les non-dits qui font de petits silences.

Mon regard s'abreuve de tous ses gestes, de ses yeux qui me regarde fixement.
Aime...ce mot me chavire,,il y a tant d'années dans ce petit mot, tant de vie qui s'est écoulé dans nos vies.

Cette femme que rien ne peut faire s'agenouiller
se détourne un peu pour replacer sa perruque.

32 commentaires:

Karine a dit…

L'émotion m'enlève les mots; les tiens sont magnifiques. Ta déclaration est majestueuse; je te/vous souhaite beaucoup de courage, même si je suis sûre que tu n'en manques pas.
Amitiés

lucia mel a dit…

"cette femme"... et tout est dit.

noèse cogite a dit…

Merci pour vos mots..je suis touché:)

Sophie and la family a dit…

Blogger Sophie and la family a dit...

Et Il y a Carmen, rocher miroir qui soutien sa soeur façonnée par tant de malheurs et qui reste tout de même hurlant la vie encore. Il n'y a pas d'autres mots.
Ça ne peux que bien allé!

Qui fait paraître presque banal un cancer du sein a 72 ans.

Et nous qui les regardons aller,les yeux écarquillés de stupeur, elles qui ont encore et toujours tellement d'énergie...
Mom est-elle bien malade??
Ah les inséparables!...
On nous embobines bien comme il faut.

Pas de place pour la tendresse qui voudrait s'exprimer.
La prendre dans ses bras et lui dire 'je t'aime tant'.
Nope, barrage on ne s'approche pas.
Pudeur des sentiments?
Pendant ce temps, on regarde cette chorégraphie.,...en spectatrices.
On a pas le droit à l'arrière-scène.

Beau texte Noèse.

noèse cogite a dit…

Sophie ..on n'a effectivement pas eu droit encore au back stage.
Écho.

Bérénice a dit…

Oui très beau texte ! Tout dans l'émotion !
Dis toi Noèse, qu'une mère préfère endosser les plus graves maladies, plutôt que de voir un seul de ses enfants malades... et sur ce ring là, elle se bat encore plus fort pour pouvoir davantage les aider et les aimer longtemps !

Je t'embrasse et si elle me le permet, je l'embrasse aussi...

noèse cogite a dit…

Tu as tellement raiaon Bérénice,,ce serait la même chose pour moi:)

NanouB973 a dit…

Cancer du sein...tu en parles alors...oui une mère se bat pour ses enfant et ses petits enfants...Oui une mère souffre et fait semblant pour ne pas affoler.Oui une mère se bat et avance chaque jour malgré...

Mais une mère, çà gagne ! aussi Noèse et elle va gagner !
Comme j'espère...à ce ce jour...avoir gagné.
Tu te doutes que lire ce texte ...
plein de tendresse à vous toutes

noèse cogite a dit…

oui Nanou..j'ai pensé à toi beaucoup..ça me donne confiance en demain, amitié:)

Blue Jam a dit…

c'est toujours délicat d'évoquer ces moments difficiles, vous le faites avec délicatesse, force et émotion.

Rackham Le Rouge a dit…

Tout est dit, toute une vie...

Merci de ce beau texte, Noèse, je le comprend sans trop l'écrire.
On se comprend...

Besos
Jack

Renaud a dit…

Oui, un très beau texte Noèse et surtout une énorme attention.
Meilleures pensées.

noèse cogite a dit…

Gentil les commentaires d'amitié!!!
Merci pour vos passages:)

esquisse a dit…

Noese,bon soir,je suis un peu a la traine...je suis venu plusieurs fois et je n'ai pas pu vraiment te laisser quelques voiles pour te rendre les heures légeres...trop jeune a l'époque pour avoir su decrypter ses regards plein de sagesse maternelle,qui me demandais si j'allais bien,de bien se couvrir,et surtout de ne pas oublié de venir l'embrasser...
Maintenant avec l'age je comprends la puissance de ses regards,tout ses mots détournés pleins d'affection,qui meritent tout simplement le réconfort de notre présence,pour pouvoir se poser et se reposer les yeux dans les yeux.
Toutes mes pensées vous accompagne...
Esquisse.

Mots d'Elle a dit…

Ton texte est bouleversant Noèse; c'est une onde d'amour pur et je suis certaine que ta maman, forte et belle, protectrice et attentionnée, la reçoit en plein coeur.
J'admire tes mots et la force qu'ils dégagent, je vous admire...
Merci!

noèse cogite a dit…

Merci mots D'Elle..ma mère toute ma tendresse..est une force de la nature.

NanouB973 a dit…

je pense à toi, à elle. je passais juste te le dire, comme çà, de bonne heure !

noèse cogite a dit…

Merci nanou..en plus elle a un traitement ce matin.....merci:)

Balmolok a dit…

Quel beau regard, lucide et voilé d'amour.
Être mère doit lui donner cette force supplémentaire face à son combat.
Communiquer ne se fait pas qu'avec des mots. On peut dire "je t'aime" sans ouvrir la bouche, la tendresse glisse le long d'un geste, l'amour s'échappe d'un regard.
Tu le décris bien.
Tendres pensées...

missK a dit…

Coïncidence: je suis justement en rédaction d'un article sur le cancer du sein. J'ai parlé à des médecins et des oncologues: c'est un texte plein d'espoirs! Un texte qui montre la forte bataille médicale qui se livre contre toutes les formes de ce cancer. Mais malgré toutes les belles découvertes scientifiques et les nouveaux espoirs de traitement, la science ne pourra jamais empêcher la douleur du coup de poignard qui à compagne la nouvelle d'un diagnostique. Elle ne pourra jamais remplacer tous les moments qui nous reviennent en tête et desquels on s'accuse maintenant de ne pas avoir profité suffisament...
Seuls l'amour, l'affection et le courage viennent à bout des dures épreuves. Et ton texte en est rempli: ça déborde jusqu'à Paris!
Je pense à vous!

noèse cogite a dit…

Balomok et Miss je vs remercie de votre passage et votre empathie..dire un peu sa douleur c'est en diminuer un peu son intensité:)

NanouB973 a dit…

c'est même nécessaire de la dire, il existe des groupes de paroles fait pour çà car il faut aussi savoir que parfois on ne peut (le patient, le malade) en parler à sa famille et ses amis, mais se lêcher complètement dans ces groupes de paroles (je parle pas des forums) mais des groupes avec psychologues, oncologues, maldes en plein dans la maladie, malades guéris, on dit nos espoirs, nos peurs, nos anxiétés, nos colères aussi , et parfois cette colère va contre ceux qui nous veulent le plus de bien.
le mot clé que j'ai retenu dans ces groupes : On ne veut pas être traité sans arrêt comme des malades, on ne veut pas être épargné sans cesse, on veut un comportement normal à notre égard...il y a aussi les psychologues pour la famille et les amis pour leur expliquer comment se comporter face à une telle épreuve.

A ta disposition Noèse et Balmolok si besoin...
Affection et force
je t'embrasse

NanouB973 a dit…

Noèse je voulais dire "se lâcher" décidément mes doigts fourchent, et au moins çà me fait rire !

noèse cogite a dit…

Merci de ta présence Nanou.Je te lis avec beaucoup de bien-être..tu me fais du bien,,,puisque ton expérience de vie..touche à celle de ma mère..c'est très important pour moi!
Amitié nanou..en vacance:)

NanouB973 a dit…

c'est pour çà que je viens et reviens te voir Noèse...mon expérience pour moi même et tout ce et ceux que j'ai croisé sur ma route pendant ce temps là est forte, tès forte, si je peux la mettre ton service...et t'apporter une toute utre approche de moi que ce que je veux bien montrer...alors je ne vivrai pas pour rien !

NanouB973 a dit…

parce qu'en fait Noèse je triche sans cesse....je vais pas si bien que je le montre. cette maladie a foutue ma vie en l'air !
désolée même si je pense être guérie puisque je n'ai plus que deux ans de rémission

noèse cogite a dit…

Nanou..je pense à toi qui vit des moments difficiles xxxxxxxx

NanouB973 a dit…

t'inquiètes...çà va aujourd'hui...
merci pour ton comm chez moi, qui me touche, je te suis depuis longtemps à présent et tu as pu deviner que tout est sincère et j'aime quand on arrive à comprendre qui je suis, comment je fonctionne et combien les échanges amicaux sont importants
oui je suis là Noèse, et je prie, à ma façon, pour ta chère Maman et je suis sûre que tout ira bien,
tendresse

Tifenn a dit…

Je suis émue. Caresse pour toi Noèse.

Nanoub973 a dit…

tu me manques chère Noèse dans mes indécisions de rester ou non sur le blog...je pense à toi si souvent et à ta maman...
je recule depuis quelques temps mes prochains examens...pourquoi ?
sois sûre de son courage et soutiens là et ne t'enferme pas dans la solitude liée à cette maladie.
parle parle parle...mais avec des gens impliqués ou qui comprennent ..et n'en veux surtout jamais à ceux qui se taisent...qui ne se manifestent pas comme tu aimerais dans la vie quotidienne, c'est lourd pour tout le monde tu sais
amitiés et tendresses

noèse cogite a dit…

Je pense à toi nanou..tout le courage du monde pour toi..c'est si difficile pour nous..ma mère ns dit toujours "tout va bien"...je ne sais pas vraiment ce qu'elle souffre.Je lui parle tous les jours offrant ma tendresse de fille, Dernière chimio ds 2 sem..elle en aura eu 4..et semble vraiment se porter bien.

Tendresse pour toi nanou qui vit l'angoisse de la rémission:)

Epamin' a dit…

Dépression, douleur, doute, désespoir...
Voilà quelques années, pendant quelque temps, je suis devenue la mère de ma mère...
Douleur, doute, désespoir...

Je comprends, je partage, je serre contre mon cœur.
Maman est là et je suis de nouveau la fille de ma mère...

Pensées amies et courage...