mardi 9 juin 2009

Un non zen



Jean-Paul Riopelle


Il est sympa..un peu timide..il regarde toujours vers le sol..tu as le goût de le mettre en confiance pour qu'il puisse enfin voir le soleil...mais sa timidité est un boulet.
Mon amie a mis fin à sa relation amoureuse avec lui..et maintenant il se trouve dans un no mans land..personna non gratta pour notre groupe.
Je ne l'ai connu que le temps d'un voyage...il fait de l'escalade et est maintenant rejeté par tous et maintenant par moi..
On nous a demandé de faire un choix..j'ai tenté plein d'arrangements...rien à faire cela blesse mon amie...
Première fois que je dois abandonner un homme qui gît au sol.

Mais ce n'est pas un ami que je trahis...l'activité sert de lien.
Et je ne vis même pas un dilemme..pour moi c'est clair...c'est elle.

Ce manque de dilemme projette une lumière crue sur ma nature..sur celle que j'ai maintenant..même pas un problème de conscience..je dirais que j'en suis fière!

Dire combien de fois je me suis enlisée jusqu'au cou, pour ne pas avoir su dire non.


Ce lien brisé c'est un deuxième soleil dans ma vie.

30 commentaires:

NanouB973 a dit…

alors toi Noèse , qui est plus jeune que moi...apprend moi çà !!!je sais pas faire et j'en souffre toujours, mais en ce moment je le traverse un peu ce dilemne.
Par contre, en être fière...je reste perplexe, je vais relire plusieus fois ce post et y réfléchir...mais si çà t'a soulagé de choisir enfin librement, quel pas de géant, quelle escalade !
Beaucoup d'amitié et un bisou

noèse cogite a dit…

C'est très lourd de traîner les malheurs de tout le monde..a vouloir les régler..je me suis ds le pétrin très souvent..j'ai fait le discernement..et j'en suis fière..ce n'est pas de la cruauté..c'est que maintenant je dis non et de cela j'en suis fière:)

Il a un chagrin d'amour Cet homme ..mais ce n'est pas mortel:)On a tous passé par là:)

Merci nanou de ta visite..
amitié

NanouB973 a dit…

et il s'en remettra... tu ne te rend pas compte que ce post là va m'aider dans un choix que je me refusais de faire mais qui m'empoisonne...Trainer les malheurs des autres tu as raison on ne peut les résoudre, c'est déjà bien de savoir affronter les siens et de les assumer. je comprend Noèse, dans ce sens oui...il est bien plus difficile de dire non que oui !

Karine a dit…

Je t'envie cette lucidite dans un sens; je comprends que tu en sois fiere. Il faudrait que j'apprenne a briser les liens avec les gens qui me pourrissent la vie actuellement; j'apprends lentement, j'ai l'espoir ;) Chaque chose en son temps!
Tes ecrits sont toujours plein de philosophie de la vie, j'apprecie...

noèse cogite a dit…

Merci karine..super gentil..la réflexion est un élément important dans ma vie..

lucia mel a dit…

briser un lien... être le lien qui se brise : par nous la tristesse ne passera plus... dire, et se dire, qu'en tout cas elle le fera moins systématiquement. Transmettons le flambeau de la joie, essayons... la joie.

Bérénice a dit…

Il aurait peut être mieux valu que tu décides par toi même, Noèse, et non pas parce que l'on t'avait demandé de faire un choix... qu'en penses-tu ?
Les ami(e)s qui me demanderaient de choisir entre eux et d'autres baisseraient un tantinet dans mon estime, je pense !
Mais peut être n'ai-je pas tout compris ?
Amitiés.

Bluebird a dit…

J'aurais eu bien du mal, dans une telle situation ! Mais je suppose que c'est comme couper un fil qui fait court circuit. C'est ça ou disjoncter.

L'oiseau

noèse cogite a dit…

Le problème ce n'est pas choisir entre deux amis..mais entre un presque inconnu et une amie..

Le groupe est une addition d'affinité..ceux qui ne se ressemblent pas ..ne se lient pas.

Ce qui m'a fait du bien dans ce retournement de situation,,,c'est que je me suis permise de demander à cette amie de régler ELLE -même son problème.
Avant j'aurais tenté de concilier les 2 parties..là ..j'ai offert des solutions. 2 adultes c'est assez pour trouver une solution.


Mais je comprend qu'une personne qui ne tente pas d 'aider une autre personne qui souffre .qui ne se retourne même pas et continue son chemin..peut -être vu comme quelque chose de négatif. Pas pour moi:)

Sophie and la family a dit…

De toute facon je te lis bien, mais moi moi moi je veux toujours entendre JE suis la pour toi :)

Myel a dit…

Tu n'as donc pas brisé un lien ! Il n'existait pas entre cet homme et toi. C'est quand ce lien existe qu'il est difficile à défaire. Tu as choisi de ne pas te charger du fardeau qui ne t'appartenait pas, et je confirme pour m'y cogner souvent que ce n'est pas facile.

NanouB973 a dit…

et là je comprend mieux...oui ce n'était pas ton ami...et donc Myel le dit bien, tu n'as brisé aucun lien...Bérénice aussi a raison lorsqu'elle dit qu'un vrai ami ne t'impose aucun choix...mais lorsqu'on est lié(e) avec le couple ,on ne peut choisir,l'un ou l'autre, çà non je ne peux pas, en tout cas de moi même . Mais parfois la vie se charge de la faire pour toi...
Bonne journée Noèse

noèse cogite a dit…

Effectivement ce n'est pas un ami..mais il y avait quand même un lien..

noèse cogite a dit…

J'ai changé le titre..plus proche de ce que je ressens..Il m'a relancé..m'expliquant qu'il a compris,,mais que si jamais elle n'était pas là,,il serait heureux de regrimper avec moi et mes amis ..pffffffffff j'ai dit oui:)


en passant le blog Être loin..une opinion franche et crue sur l'homme et la femme..attention féministe!

misskaparis a dit…

Moi, je n'ai rien à ajouter à cette série de réflexions toutes aussi pertinentes les unes que les autres... Simplement dire que les liens, c'est difficile à créer, à entretenir à briser. Mais en même temps c'est tellement «vivant». La source. Ou plutôt le courant qui fait que le ruisseau vit, court, déborde, ou stagne... Quand des pierres bloquent le cours de l'eau, il faut effectivement savoir les déplacer. Et vous lire, tant Noèse que les autres donne des outils pour le faire. De la force. Alors merci de partager ainsi vos réflexions!

Et pour Etre Loin, Noèse, je suis d'accord. Ça vaut au moins la peine d'être lu :-)

esquisse a dit…

Noese,je pense que j'ai perdue un peu ma pierre dans le ruisseau...je pensais que souvent le lien,se créait par correspondances de petites affinités,sans trop explorer ce que dégage ou transpire celui ou celle qui semble nous etre lié.Quand par la suite il affecte une autre ame chere que l'on connait,meme si pour nous il n'a pas changé,c'est le coeur qui va gerer et effacer le degré de se lien .Il y a des stades ou l'intervention est nécessaire et d'autres ou sa présence peut tout briser,c'est bien la que les decisions de dire OUI ou NON sont salutaires ou dévastatrices.On vit chacun dans son carré,et grand bien fasse de pouvoir le partager,sans y perdre la face,et ne pas etre déranger,mais surtout essayer de garder tout son espace pour pouvoir respirer.
Noese,je suis arrivé un peu tard,tout a ete dit,mais a 'lheure qu'il est peut etre que vous etes tous réconciliés?

bonne journée;

Lena26 a dit…

C'est terrible, quand il y a une séparation dans un couple, ce n'est pas seulement une séparation entre deux personnes, mais entre deux mondes, surtout lorsqu'il y a conflit. Familles et amis sont englobés, on choisit pas, faut faire avec, c'est un package et c'est bien malheureux. Il a y des personnes qui valent le coup et qu'on ne revoit jamais alors que ce conflit ne les concerne pas.

Mais bon, là pour toi c'est différent, puisque ce n'était pas un ami, c'est juste que ton bon coeur qui bat en toutes circonstances s'est senti concerné lorsque l'on t'a empeché d'aider quelqu'un dans la douleur.

noèse cogite a dit…

Miss K tu as totalement raison..un lien est difficile à créer et à détruire..ce n'est pas parce que un matin tu te dis..là c'est fini! que c'est fini..mais ça aide à faire le cheminement.

Esquisse..la délicatesse de ta réflexion me touche..rien n'est tout blanc ou tout noir dit-on chez nous.
J'aime cette petite roche perdue dans le ruisseau:)
Tout n'est pas vraiment arrangé..mais je comprend mon amie de ne plus vouloir voir son ancien amoureux..je dis amie..mais c'est une relation qui s'affine en ce moment..c'est une bonne connaissance,,les amis j'en ai peu:)


Exactement Lena..je dois apprendre à débrancher mon radar de souffrance..c'est vraiment difficile à vivre..toujours ce sentiment..que ce petit coup de main pourrait faire une différence..et là somme toute...je n'y suis pas encore arrivé..j'ai dit oui.....il a cette gentillesse d'un petit enfant qui a pleuré et qui essai d'être grand...

Renaud a dit…

Ouille... un sujet qui fait mal. Il est dans tous les cas primordial de penser à s'aider avant d'aider les autres. Et si le soutien que tu souhaites apporter te mets mal, alors tu as raison de savoir dire non (même si tu dis oui après^^)...
Je ne connais pas le profil de ce monsieur, mais s'il souhaite continuer les fréquentations avec toi, c'est qu'il n'est pas si mal ou qu'il est fort...
Pour ma part, lors de ma rupture, j'ai coupé tous les ponts et me suis totalement isolé du monde. Chaque jour qui passe depuis trois ans maintenant me fait penser que je ne m'en relèverai pas... Mais chacun sa façon de réagir.

Bref, mon jugement est dur envers les gens comme moi qui raclent le plancher, alors, je te soutiens pleinement si tu as la force de dire non à cette aide...

Pensées ;)

noèse cogite a dit…

Renaud..la vie est si courte.
Elle est fulgurante...on apprend de nos peines..surtout qu'on en survit..et qu'on a perdu notre temps:)

France a dit…

Bonjour je pense que j'aurai eu beaucoup de mal . Mais il faut chosir alors bravo. Je suis en retard mes fars sont cramés; Bise

MARIE a dit…

Fini d'être mère Teresa ... Tu penses à toi et c'est ton choix ... ( c'est bien ) ;o)
Les expériences de la vie doivent permettre d'avancer , de gravir sans que l'on ai besoin de se culpabiliser ...
Oui tu peux en être fière ... ;o)
Douce journée ...
Amitiés ...
Bises ...

noèse cogite a dit…

Merci France de ta réflexion et de ton passage.


Marie..de retour!! Ce fut bien long ce déménagement:)

Jeanne a dit…

Faire des choix et ne pas pas les regretter , j'ai vécu ça aussi , au début c'est dur , on a l'impression de trahir , mais maintenir un lien par la force des choses , ça déchire , alors , il faut trancher

L'homme doit être blessé , c'est dur de se trouver à terre , j'espère qu'il a trouvé d'autres mains pour le relever
Noese , tu as toujours cette capacité à toucher tes lecteurs , les emmener dans des reflexions simples de la vie

noèse cogite a dit…

Merci jeanne pour ce joli compliment..et de ton passage:)

Fishturn a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
France a dit…

Un gros merci à toi pour tes visites. oui je ne fais y faire attention. Je te souhaite une agréable journée. Merci encore

Filaplomb (éditeur de bonnes nouvelles) a dit…

Pas lu les commentaires.
Pourquoi choisir ? Pour céder à une forme de chantage amical ?
Bin non…
:-))

Monsieur Poireau a dit…

:-)

noèse cogite a dit…

Hé bienvenue mrs poirot et filaplomb..bref ,,mais présent:)