jeudi 20 novembre 2008

Soeurs d'Amitié


J'ai deux sœurs.
Une a le même vécu d'âge que moi et la cadette cherche dans la vie, le cœur qui bat son plus long souffle.
Les deux me sont sœurs de sang. Sans elles , depuis longtemps , je serais encore à chercher comment on relève la vie, quant notre force de crier s'est tue.
Elles m'ont donné la force, le refuge, l'intégrité de ce qu'elles sont pour réapprendre souvent comment on vit.
Leur maison toute grande ouverte de vie qui cri et qui rit a été ma maison. Leur appétit de vivre si intense a été mon salut. Cette force qui ré enracine la durée .
La famille est ce qui permet de rester debout. Elle te relève des plus immondes gifles.
Aujourd'hui que le répit c'est installé et que je peux "folâtrer" dans l'ordinaire du jour...je me rappelle d'elles et voit cette richesse d'amitié qui s'est tissée comme un cadeau des anges qui veilles sur les cœurs blessés.

Mes sœurs de sang devenues mes sœurs d'amitié.

5 commentaires:

HelLutte a dit…

On ne choisit pas sa famille mais parfois sa famille devient un choix! L'amitié entre filles, on a beau faire couler de l'encre dessus, c'est précieux. Merci de le clamer!

noèse cogite a dit…

Merci de cette visite...L'amitié ,on la cherche souvent à travers des regards étrangers..quand il est à côté de nous.

SophieP chez les Belges a dit…

l'importance du lien.

Le lien tiens.
Et si on lâche prise..il retiens.

Toujours, il y une main à son extémité.
Elle se fait forte ou douce,
c'est selon la tâche.

Et si une main ne suffisait pas,
d'autres s'uniront pour soutenir.

Famille, lien de toute un vie.
De toute ma vie.

Sophie P. ta soeur

noèse cogite a dit…

Un lien qui tient et retient...superbe!

Sophie and la family a dit…

http://sophieandlafamily.blogspot.com/


Pascal Bruckner Philosophe
Famille, prison ou refuge ?

A lire sur mon blog:)