vendredi 28 novembre 2008

Elle cisèle le temps


J.M CD St-Isidore


Je l'ai rencontré en fréquentant le "salon" de Mme Zoridae.
Mon premier contact fut un frémissement, une empreinte dans la durée.
Elle est "une" artiste de la lenteur du temps. Chez elle , le temps tapisse ses murs. Elle lui donne une lumière . On entre chez elle comme ds un atelier d'artiste..on ne sait pas où regarder tellement , notre regard s'accroche partout.
"Un jour , une photo " est mon premier clic du matin , pour voir, mais aussi pour découvrir ce qu'elle a travaillé , ce qu'elle a peaufiné et enfin jugé "oui, c'est ça!". Son œil de poétesse a soulevé un moment de temps.
Femme de peu de mots ,on les sent pourtant à travers ses choix.
On sent une fébrilité dans la lenteur. On sent l'horreur de la précipitation.
Pour paraphraser E de Luca: "elle est partie à la chasse de l'immense , elle agrandit la vie".

8 commentaires:

Catherine a dit…

Eh bien, je suis émue. Que de compliments ! Et comment savez-vous que je n'aime pas me presser ? Ça se voit tant que ça ?
J'aime beaucoup Erri de Luca aussi, alors la citation me va tout à fait...

HelLutte a dit…

Que tu parles bien de ce que tu aimes Noèse!

la Mère Castor a dit…

C'est amplement mérité, et si bien dit.
Le blog de Catherine est aussi un de mes premiers clics du matin.

noèse cogite a dit…

La photo est de mon mari...en honneur de votre origine québécoise. C'est à 5 km de chez moi.
Merci pour vos gentillesses...Très inspirante Catherine.

Didier Goux a dit…

Encore un ou deux billets de ce tonneau et je vais vous mitonner une scène de jalousie dont vous me donnerez des nouvelles !

noèse cogite a dit…

Je vs remercie mr Goux pour votre envolée ..je le prend évidemment au pied de la lettre:)
Un autre membre de la fratrie ? Sans indiscrétion

Catherine a dit…

C'est mon Luminaire Céleste ! Et quand il parle de moi sur son blog je suis l'Irremplaçable Épouse. Bref c'est mon mari !
Vous êtes à Montréal ? Il y a Pétronille (j'aime beaucoup son blog) qui est sur le point d'immigrer.
http://petronille-dans-la-tourmente.over-blog.com/

Didier Goux a dit…

Comme ma feignasse d'épouse n'est même pas foutue de faire un lien correct, voici l'adresse de Pétronille...