jeudi 27 novembre 2008

Une cicatrice est une force


Ce sont les mots de "mon nom est Paul", personne très attentive à la portée des mots.
Sujet passionnant , qui me rapproche encore plus de l'objet de mes réflexions: l'autre.
Non pas avec un grand "A" mais un petit..comme moi.
Alors la blessure qui demeure , qui ns fait surnager la tête hors de l'eau pourrait être une force vive, une artère nouvelle ds notre corps.....
Pour moi une "cicatrice" c'est un déchirement colmaté à travers lequel on sent le sang qui passe...le torrent est là..souterrain. Pour moi c'est un manque ds la continuité..c'est un semblant de rire qui se termine ds l e froid.
Une balaffre sur l a peau: On peut se dire.."quelle blessure ..il a survécu! ".On peut aussi choisir un autre angle et se dire: "ç a fait parti de lui". Une blessure peut venir définir une personne ou juste être un élément de son vécu ( je voulais écrire de vaincu!).
Une cicatrice, c'est comme une ride..c'est une blessure d'existence.

Une fragilité ds la structure peut devenir une force.....
Avoir survécu devient une addition de fragilités. Je crois que c'est la désensibilisation qui fait la force. C'est la dureté de notre regard qui peut atténuer l'effet de l a cicatrice.
Et je me dois de citer Mon Erri de Luca: "Les coups abiment les oui plus que les yeux. Il y a des erreurs qui contiennent une autre vérité".

1 commentaire:

HelLutte a dit…

Comme c'est vrai! Comme c'est justement dit et beau.....