mardi 13 janvier 2009

Mes plus belles fulgurances


Ces moments déterminants de rencontre ( non-amoureuse).
Ces personnes qui sans le savoir ont permis des débuts, des répits, des éclairs de vie.
Cette femme âgée qui vivait avec nous, mère de ma mère.
Si douce que je ne me souviens plus de ses paroles.
Un silence chaud quand je pense à elle.
Première personne dans ma vie sans jugement..toute imprégnée d'humanité.
Elle fût le début du temps. Elle a ancré en moi l'émotion de l'amour.
Ses bras.. le répit, l'enfance sans punition, la force de la compréhension.
La personne qui m'a donné le droit d'être moi.

Cette jeune femme , amie unique de mon adolescence.
Cet albatros dans la vie: maladroite, malhabile..avec ce corps trop grand, avec des parents trop ardents religieusement.
J'entrais chez elle ..et il n'y avait que du silence.
Une immense maison déserte de vie . Toujours seule.
Ses sourires , sa noblesse dans l'humilité .Elle était une gente dame.
Elle m'a donné la pureté dans l'amitié.

Ce partenaire d'escalade avec qui pendant quelques années , nous avons partagé une passion.
Il m' a permis de me transcender.
Tout ce temps habité par le dépassement mental. Il m' a amené là où je suis.
Le donneur de temps.

Et cette femme si douce, sans mièvrerie..l'intelligence dans son regard que l'on surprend.
Ma plus belle fulgurance d'âge adulte. Un début d'amitié..j'y vais tout en douceur et laisse courir la vie.
Tant cherché et si doucement offert.

Dans cette navigation sans boussole, de petites étoiles fulgurantes brillent encore.

18 commentaires:

Bérénice a dit…

Lorsque tu parles de ta grand mère, Noèse, l'émotion s'empare de moi... ma grand mère aussi m'a offert le droit d'être moi et, tout ce que je suis aujourd'hui, je le lui dois... un jour j'écrirai un billet sur celle qui a été un des amours de ma vie...

Marc a dit…

J'ai beaucoup aimé te lire. Le mot fulgurance tellement évident pour décrire les rencontres qui jalonnent nos vies.

noèse cogite a dit…

Merci à vs deux d'avoir laissé vos pas...ils me réconfortent.

Myel a dit…

Ces figures que tu décris qui nous permettent de prendre notre envol, fort de l'assurance qu'ils nous communiquent sont aussi chargées d'émotions que d'inconnu en ce qui me concerne.Merci pour ces mots de l'espoir.

walkingthedog a dit…

Très, très beau texte, Noèse, délicat et subtil.
Décidément, nos grand-mères...
Heureusement, j'ai eu aussi la mienne, d'un autre temps aussi, d'une autre noblesse d'esprit..

Sophie and la family a dit…

Tu te rappelles ses joues si maquillées? On lui disait...'tiens tu t'es maquillée?''

Elle disait non, non...
Elle m'émouvait tellement...Je la regardais comme si elle était un bijou...

HelLutte a dit…

C'est beau de savoir regarder les étoiles de sa vie, savoir les retrouver dans les milliards de constellations et de s'y réchauffer régulièremnt le coeur!

Catherine a dit…

Quel beau texte émouvant. Les rencontres importantes (quelques fois très fugitives) qui nous marquent, comme tu as su rendre cette émotion. Et faire remonter des visages et des souvenirs enfouis. Merci pour ça, Noèse.

noèse cogite a dit…

Merci de ta visite Catherine!

dmaux* a dit…

Bonjour, merci d'avoir déposé une étoile chez moi :) A mon tour je viens faire un petit tour chez vous et j'aime vos mots, j'ai beaucoup aimé le texte sur le silence, plus bas... Je suis assez silencieuse, en confort dans le silence. Le silence me repose de ma vie :) Mais votre vision du silence souffrance me touche aussi, trop pour être verbalisé.

Rencontrer, s'enrichir de l'autre, s'en étonner, s'étonner alors de soi, voilà une belle promesse de la vie....

A bientôt !
Maud

noèse cogite a dit…

Maud..bienvenue chez moi...une place spéciale pour toi qui en a besoin.

Mots d'Elle a dit…

J'ai moi aussi eu une grand-mère qui m'a accompagné de douceur et de bienveillance. Tu en parles avec beaucoup de subtilité et d'amour.J'ai adoré ton texte!

noèse cogite a dit…

Grand merci à vs tous et à vous toutes.

Bérénice a dit…

Je suis chez moi... je clique chez toi... et... surprise... je me crois chez moi !!

J'ai encore un doute, Noèse... reçois-tu mes courriers ?

Tu m'as en chair et en os dans ta boite... ;-)

noèse cogite a dit…

Oups j'y accourt..je ne vais pas souvent voir mes messages!

Diamond in the rough a dit…

Noèse, tes mots me touchent dans le plus profond de moi. Ta façon de voir le monde -- les personnes qui t'ont touché et celles qui t'accompagnent dans l'aventure de la vie -- est inspirante.

noèse cogite a dit…

Merci Diamond..je parle encore de toi!!!
Je viens de faire un billet sur l'escalade..peut-être que ça te dira quelque chose:)

lucia mel a dit…

cet amour-là est sans limites, car cet amour-là est libre, c'est le seul désormais qui me porte, l'amour que tu décris dans ton article.