mercredi 31 décembre 2008

Indécence

Irlande 2006

Au croisement de deux boulevards..4 enfants très jeunes ( 5-6 ans) qui poussaient une voiturette d'enfant. L'un d'entre eux tenait un chat emmitouflé dans une couverte.
Le petit avec une casquette qui ne le protégeait pas du froid, se tenait les oreilles.
J'attendais de voir un parent caché du vent...rien.
C'est ce rien qui m'a choqué...des enfants seul pour traverser ce boulevard...pas habillés.
Je me suis demandé si je devais arrêter...ils attendaient aux quatre vents de passer cette lumière.
Pas assez habillés ( -15) pour la température qu'il faisait.
J'étais choqué parce qu'il faisait froid et parce que c'était tellement dangereux. Les parents???
Je me suis interrogé sur mes réactions...catho-bourgeoise ( comme disent les Français) ?

Questionnement alors sur la pauvreté et la négligence..j'aurais vu la même scène un peu plus haut dans la ville..aurais-je été aussi choquée?
Dois- je relié pauvreté à négligence? Que de préjugés dans mes premières réactions.
Alors mon regard s'est affûté...je me suis mise à regarder à gauche et à droite...
Des ados aux regards durs, des femmes trop teintes , des personnes âgées mal habillées.
Les devants de maisons qui sont abîmés, trop de commerces à quatre sous.

Je me suis senti comme dans un zoo..à regarder une culture de pauvreté qui n'est pas la mienne.
Me suis senti dans un autre monde... me permettais de le juger..moi qui ne vit pas dedans.
A-t-on le droit de juger si ce n'est pas notre quotidien? Je ne le sais pas.
Si facile de dire quand on ne regarde pas.
Indécence du riche qui déambule dans la misère d'autrui.

8 commentaires:

lucia mel a dit…

oui la pauvreté nous semble "exotique" parfois, choquante à d'autres moments, repoussante souvent... approcher l'humain qui la vit sera sans doute notre tâche à nous les nantis (bobos, comme on dit aussi par chez nous): sortir de nos cocons, comme tu le fais. Bonne année chère Noèse.

noèse cogite a dit…

Merci de ton passage.

charivarii a dit…

pouvons nous ne pas voir ? ne pas dire ?
certains ne voient rien et d'autres ne veulent pas voir
sentir ce monde qui nous sépare, c'est déjà ça

que pouvons- nous ?
souvent je ressens cette gêne
mais que faire ?
devenir pauvre ? pour pouvoir comprendre ?

un sujet sans fond ..

j'aime votre regard sur le monde

belle année pour vous

HK and RL a dit…

on a non seulement le droit mais le devoir de "regarder"


à l’ HYPER


les plis des bouches des gens
les plis qu’ils ont les gens
à leurs bouches
qu’elles font leurs bouches

« AVEC NOUS VOTRE VIE A DU GOUT ! »

leurs yeux leurs peaux leurs vies
les plis qu’ils ont les gens
à tout ça
comme des traits
de quelle plume ?


« AVEC NOUS VOTRE VIE A DU GOUT ! »

- non la carte c’est à partir de 10 € monsieur
- ah bon ?
lasse Sonia bouche lasse yeux las
encore trois heures d’ au revoir bonne journée bonjour monsieur


« AVEC NOUS VOTRE VIE A DU GOUT ! »

MOINS 20 30 40 50 % ! ! ! !
derniers jours !
derniers jours !

couleurs criardes
de fin d’un monde
mais
rien dans les yeux
des gens
leurs yeux leurs yeux leurs yeux
comme des faux yeux


« AVEC NOUS VOTRE VIE A DU GOUT ! »

noèse cogite a dit…

Charivari...merci de votre passage...Hk and RL..très
belle réaction!

walkingthedog a dit…

Bonne année 2009.

noèse cogite a dit…

Merci WD..à vous aussi..merci de votre passage.

Bérénice a dit…

Du bonheur pour toi, Noèse, rien que du bonheur pour cette année 2009...